Blog
apprentissage focus formation
Apprentissage : Les Choses à Savoir Absolument Avant De Se Lancer
5 (100%) 1 vote

Apprentissage : Les Choses à Savoir Absolument Avant De Se Lancer

🕒 Lecture 4 minutes

Suivre une formation en apprentissage, c’est faire le choix de se professionnaliser de manière efficace. Selon le Ministère du Travail, 70 % des apprentis occupent un emploi dans les 7 mois après la fin de leur contrat d’apprentissage. L’une des forces de ce modèle de formation est d’impliquer le monde de l’entreprise dans la réussite des apprenants. Ces derniers perçoivent d’ailleurs un salaire dès la première année d’étude. Retour sur les informations clés à connaître avant de se lancer dans l’apprentissage.

Qu’est-ce que l’apprentissage ?

Juridiquement, le contrat d’apprentissage est un contrat établi entre un employeur et un salarié. Il a pour but de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes sur le marché du travail, en proposant une formation générale à la fois théorique et pratique. À l’issue de l’apprentissage, l’apprenti se voit décerner un diplôme d’État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master, etc.), ou un titre professionnel certifiant les qualités acquises.

Ainsi, c’est en alternance que l’enseignement conceptuel se déroule en centre de formation d’apprentis (CFA) et le savoir-faire professionnel directement en entreprise. La formation en CFA relève de l’Éducation nationale et de la Région, tandis que l’enseignement pratique est encadré par la structure d’accueil, c’est-à-dire l’entreprise. L’apprenti est alors accompagné par un tuteur afin de lui transmettre l’ensemble des connaissances nécessaires au métier exercé.

Bon à savoir : vous avez la possibilité d’atteindre tous les niveaux de qualification professionnelle du second degré ou du supérieur par le biais de l’apprentissage, grâce à la mise en place de passerelles avec les établissements sous statut scolaire ou étudiant.

Qui peut devenir apprenti ?

L’apprenti doit être âgé de 15 à 25 ans au commencement de son contrat d’apprentissage et passer une visite médicale d’embauche afin de vérifier son aptitude à travailler sur le plan physique.

Par ailleurs, il est tout à fait possible pour un jeune de moins de 15 ans de signer un contrat d’apprentissage et de s’inscrire dans un CFA, à la condition qu’il ait achevé sa scolarité du collège.

Les exceptions qui modifient l’exigence d’âge de l’apprentissage :

  • réalisable jusqu’à 30 ans, si vous préparez un diplôme ou si vous n’avez pas pu aller jusqu’au terme de votre contrat d’apprentissage pour des raisons indépendantes de votre volonté ;
  • réalisable sans limites d’âge pour les travailleurs handicapés et pour les créateurs ou repreneurs d’entreprises qui ont besoin de l’obtention d’une certification dans le cadre de leurs activités.

À signaler : la limite d’âge atteint les 30 ans, à titre expérimental de 2017 à 2019. Dans le cas où l’expérience est un succès, elle sera étendue à toute la France en 2020.

Comment rechercher une entreprise et un centre de formation ?

Première étape : trouver une entreprise d’accueil

L’ensemble des employeurs peuvent recruter, en y incluant les entreprises publiques. Voici quelques pistes :

  • déposer sa candidature ou aller directement à la rencontre des entreprises détectées sur internet, dans l’annuaire, ou par votre réseau ;
  • se renseigner auprès des chambres de métiers et aux chambres de commerce et d’industrie ;
  • vérifier les offres de Pôle emploi ;
  • parcourir les sites des conseils régionaux ;
  • avoir recours au CFA dans lequel vous souhaitez vous inscrire, afin de bénéficier de son réseau d’entreprises partenaires.

Astuce : aller rendre visite à votre potentielle entreprise d’accueil tôt le matin, à l’ouverture, afin de montrer votre détermination à votre futur employeur.

Seconde étape : intégrer un centre de formation d’apprentis

Dans ce but, vous pouvez :

  • consulter la liste des CFA proposée par les conseils régionaux ;
  • prendre conseil auprès des centres d’information et d’orientation ;
  • s’adresser au service académique de l’inspection de l’apprentissage (SAIA) du rectorat.

Dans vos démarches, il est possible que vous trouviez un CFA avant une entreprise, mais seule la signature du contrat d’apprentissage permet de suivre la formation en CFA. C’est pourquoi il est important de commencer ses recherches d’une entreprise dès le mois de mars ou avril.

 

       Participez au salon de l’Alternance et de l’Apprentissage le 12 mars 2019   

sur Mon Salon Étudiant sans vous déplacer.

Quels sont les emplois visés par cette formation ?

Une large place est faite à l’artisanat, mais également de plus en plus aux services. Les métiers en apprentissage sont nombreux et dans des domaines divers et variés, tels que :

  • alimentation (ex. apprentissage en pâtisserie) ;
  • commerce de détail ;
  • bâtiment ;
  • travaux publics ;
  • hôtellerie-tourisme ;
  • service à la personne (ex. apprentissage en coiffure) ;
  • secteur automobile (ex. apprentissage en mécanique) ;
  • électronique ;
  • etc.

À quel salaire faut-il s’attendre durant l’alternance ?

La scolarité de l’apprenti est gratuite, car prise en charge par l’employeur et la Région. Néanmoins, l’achat d’équipements individuels peut être financé par l’apprenant. Concernant le salaire en apprentissage, il est déboursé par l’employeur, selon l’âge et l’année d’études de l’apprenti. La rémunération est évaluée selon un pourcentage du SMIC, soit 1521,22 € brut pour 35 heures au 1er janvier 2019. Certains secteurs professionnels tels que le bâtiment, payent environ 40 % du SMIC les étudiants de première année, grâce à un salaire minimum plus favorable.

La durée d’un contrat d’apprentissage est semblable à un cycle de formation. Un apprenti se formera entre un à trois ans, selon le diplôme travaillé :

  • 2 ans pour un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) ;
  • 3 ans pour un BAC professionnel ;
  • 4 ans pour les apprentis handicapés.


Vous l’aurez sans doute compris, l’apprentissage se distingue des formations initiales, bien plus tourné vers le monde du travail. Cependant, la question de l’orientation reste tout de même essentielle.

Vous vous demandez si vous êtes fait pour l’apprentissage ? Nous venons à vous pour répondre à toutes vos questions grâce à Mon Salon Étudiant 100 % digital et gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *