Blog
bts muc
À la rentrée 2019, le BTS MUC devient le BTS MCO
4.5 (89.41%) 17 votes

À la rentrée 2019, le BTS MUC devient le BTS MCO

🕒 Lecture 5 minutes

À la rentrée 2019, le BTS Management des Unités Commerciales (MUC) se transforme en BTS Management Commercial Opérationnel (MCO). Pour éviter aux lycéens, qui souhaiteraient intégrer un BTS MUC, d’être totalement perdus dans leur orientation post-bac, voici un tour d’horizon d’un diplôme très prisé.

Qu’est-ce que le BTS MUC ?

A qui s’adresse-t-il ?

Il s’agit d’un diplôme de niveau bac+2 accessible directement après le lycée. Pour faire un BTS MUC vous pouvez être jeune bachelier mais également un chercheur d’emploi en reconversion professionnelle. Aucune restriction d’âge n’est imposée. En général, le public est donc assez varié et éclectique au sein des classes.

A quoi prépare-t-il ?

L’axe principal de cette formation est de former des techniciens dans le domaine du commerce. Ils seront ensuite responsables de tout ou d’une partie de l’unité commerciale d’une entreprise. Le but étant d’apprendre à attirer et fidéliser la clientèle d’un magasin.

Le champ est large puisqu’il s’étend de l’accueil, au chargé de clientèle en passant par l’encaissement mais aussi l’animation commerciale. C’est donc un ensemble de professions qui peuvent mener à une évolution professionnelle rapide dans un secteur, celui du commerce, qui se porte à merveille.

Inscrivez-vous sur nos salons étudiants en ligne pour choisir votre orientation

Le contenu de la formation

Les disciplines

La formation MUC management des unités se réalise en deux ans après le baccalauréat. Les thèmes sont relatifs à la communication, au marketing, à l’économie, au droit, à la gestion ou encore au management.

Les cours abordent des sujets divers et variés. Vous retrouverez notamment :

  • La culture générale et des cours d’expression écrite et orale.
  • Une langue vivante étrangère, en général l’anglais.
  • De l’économie générale ainsi que de l’économie d’entreprise.
  • Du droit appliqué aux entreprises.
  • Du management et de la gestion d’unités commerciales.
  • La gestion de la relation commerciale.
  • Le développement de l’unité commerciale.
  • La communication.
  • Des notions d’informatique axé sur le commerce.
  • Les technologies de l’information.

Le stage en entreprise

Au programme de ces deux années d’enseignement, un stage en entreprise de 12 à 14 semaines est imposé par l’établissement. Dans le cadre de cette expérience professionnelle, un projet est à construire par les étudiants.

Il s’agit d’une Analyse et de Conduite de la Relation Commerciale et d’un Projet de Développement des Unités Commerciales. Ils sont présentés devant un jury composé de professeurs référents et de professionnels, souvent des tuteurs de stage. Leur bon déroulé participe à la validation du diplôme. En pratique, au-delà des autres épreuves, il est une condition sine qua none à l’obtention du BTS MUC.

La formation en alternance

Certains établissements proposent la formation du BTS MUC en alternance. C’est-à dire que l’élève partage son temps d’études entre école et entreprise. En clair, entre théorie et pratique. Par exemple, un étudiant peut être deux jours par semaine sur les bancs de l’école et les trois autres jours, il intègre une entreprise dont le cœur de métier se situe dans le commerce. C’est bénéfique pour acquérir de l’expérience et connaître la vie en entreprise et la réalité du marché du travail dès le départ.

Pour trouver une entreprise, vous pouvez soit demander à ce que l’école vous aide grâce à un carnet d’adresses interne établi grâce aux anciens élèves. Il faut savoir qu’elles ont parfois des accords avec certaines entreprises et elles envoient régulièrement des étudiants. Soit, vous vous débrouillez par vos propres moyens. Mieux vaut s’y prendre longtemps à l’avance, car bien souvent la société doit être trouvée avant de commencer les cours à la rentrée.

Les différents changements entre le BTS MUC et le BTS MCO

L’adaptabilité au marché du travail

C’est un secret pour personne : les pratiques professionnelles évoluent énormément dans le domaine du commerce et de la vente même si les fondamentaux résistent au numérique. L’impact du digital a bouleversé de nombreuses techniques commerciales et de gestion. Il faut alors adapter les programmes à la réalité du marché.

C’est en partie pour cette raison que les unités d’enseignement sont revues. Il ne faut pas laisser vieillir les enseignements, tout en répondant aux attentes des professionnels du secteur.

Le nouveau programme

Le programme du BTS MCO tend à bouleverser un peu l’ancien. On retrouve quand même :

  • La culture générale et l’expression aussi bien écrite qu’orale.
  • La langue vivante étrangère, l’anglais le plus courant.

Les nouveautés prévues sont :

  • La gestion opérationnelle.
  • La vente, le conseil, le développement de la relation avec le client.
  • La culture juridique, économique et managériale.
  • Le management d’une équipe commerciale.
  • L’animation commerciale avec une mise en avant du dynamisme de l’offre.

De plus, de nouveaux domaines beaucoup plus axés sur l’aspect professionnel devraient voir le jour. C’est le cas des stratégies commerciales, du management d’équipe ou encore de la relation client notamment sur les réseaux sociaux, de plus en plus utilisé pour vendre ou fidéliser une clientèle.

Les examens

Les évaluations concernant la culture générale et la langue vivante sont conservées. En revanche, l’économie, le management et le droit sont regroupés en une seule et même épreuve. Pour ce qui est de l’épreuve de management des unités commerciales, elle est divisée en deux parties : un management d’équipe commerciale et une gestion opérationnelle.

Pour l’examen au sujet du stage en entreprise, la modification est importante. Deux mises en situation seront évaluées au cours de la formation. Elles concernent la vente, le conseil et le développement de la relation client. Mais également l’animation et la mise en dynamisme de l’offre commerciale.

Les conditions d’admission

Le seul critère essentiel demandé pour pouvoir intégrer le BTS MUC est d’avoir obtenu un bac général, quelle que soit la série suivie au lycée. Néanmoins, la plupart des admis sont issus d’un bac Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. L’option “comptabilité et finance des entreprises” ou encore la “mercatique” sont privilégiées et s’accordent très bien avec le programme prévu dans la formation bac +2.

Mais, les élèves en bac ES peuvent très bien postulés, tout comme ceux inscrits en bac professionnel commerce. C’est là aussi très varié. La plupart des admissibilités se font à travers l’étude d’un dossier de candidature. Après examen de celui-ci, un entretien est organisé. Dans certaines écoles, et notamment pour suivre la formation en alternance, un QCM et un oral sont des étapes obligatoires pour les candidats désireux de rejoindre le BTS MCO, anciennement BTS MUC.

LIRE AUSSI : Les nouveautés de Parcoursup avant de formuler ses vœux

Les débouchés

Les métiers privilégiés

Le BTS MUC management, ou BTS MCO, prépare aux métiers relatifs au commerce et à la vente. On peut citer parmi eux le responsable d’une unité commerciale dans des boutiques de petite à plus grande échelle, des chaînes de la grande distribution ou encore des entreprises de prestations de produits et de services.

Après quelques années d’expérience, les titulaires du BTS MUC peuvent se voir à la tête de poste à haute responsabilité. Responsable de secteur, chefs des ventes, chef de rayons, manager de caisses, responsable des ressources humaines… Il y a tant à découvrir.

La poursuite d’études

Pour celles et ceux qui souhaiteraient poursuivre des études et ne pas s’arrêter à un bac+2, c’est tout à fait possible. Et même largement conseillé par les professionnels de l’orientation. Vous pourrez, par la suite, intégrer un bac +3 qui équivaut à une licence, une licence professionnelle (LP) ou un Bachelor. Ou bien, le choix de l’école de commerce peut également être envisagé. Elles peuvent mener jusqu’à un bac +5, qui représente un master.

Vous serez apte à intégrer une filière dans les domaines de la vente et du management. A vous de choisir ce que vous souhaitez réellement faire, à savoir vous lancez directement dans la vie active ou bien obtenir des diplômes qualitatifs qui vous fassent monter en compétences.

En résumé, le BTS MCO, anciennement BTS MUC, a de beaux jours devant lui. Acteur majeur dans le domaine de la vente et du management, il donne accès à des secteurs qui ne connaissent pas vraiment la crise. En choisissant ce type de parcours, vous vous assurez un avenir professionnel serein et surtout plaisant. Il y a tant à découvrir sur ce terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *