Blog
Bts sans le bac c'est possible
Intégrer un BTS Sans le Bac : Les Solutions Pour Réussir Son Admission
4.8 (96.67%) 6 votes

Intégrer un BTS Sans le Bac : Les Solutions Pour Réussir Son Admission

Le saviez-vous ? Il est possible d’être admis en BTS sans le bac. Vous ne souhaitez pas redoubler votre terminale, mais vous êtes très motivé pour intégrer un BTS dont le secteur d’activité vous plaît ? C’est possible ! Néanmoins, souvenez-vous que ce type d’admission en BTS sans le bac est souvent exceptionnelle. Explications.

Comment suivre un BTS sans le bac ?

Quelques conditions

Qu’on se le dise, intégrer un BTS sans le bac peut s’apparenter à un chemin semé d’embûches. Les probabilités d’être admis dans un établissement public sont minces étant donné qu’il favorise en premier lieu les bacheliers. Vous devrez répondre à 3 impératifs :

  • avoir une moyenne générale d’au moins 8/20 en terminale ;
  • avoir un dossier scolaire qui présente de bonnes appréciations (absences limitées ; bonne attention, etc) ;
  • montrer sa motivation à suivre une formation en BTS et son intérêt dans le secteur étudié. Une année de BTS rime avec masse de travail à fournir importante.

Bon à savoir : seul un chef d’établissement peut décider d’intégrer un candidat non-bachelier à un BTS.

En passant par une école privée

Les établissements privés hors contrat sont susceptibles d’accepter des étudiants pour qu’ils puissent suivre une formation BTS sans le bac. Une étude de leur dossier (bulletin scolaire, note au bac, etc) et un test seront effectués. Par ailleurs, l’école privée hors contrat exige souvent de repasser le bac en fin de première année sous le statut de candidat libre. Cependant, il faut garder à l’esprit que le nombre de places est très restreint. De plus, les écoles hors contrat ne sont ni reconnues ni contrôlées par l’État contrairement aux écoles privées sous contrat. Pour en savoir davantage sur la valeur d’une école hors contrat, visitez-là, rencontrez des étudiants, informez-vous sur elle auprès du rectorat de l’académie.

En passant par le Centre national d’enseignement à distance

Autre option possible : le CNED. C’est un établissement public géré par l’Education Nationale, mais ne possède pas d’infrastructure physique. L’enseignement se déroule à distance ce qui rend plus simple l’admission des candidats ayant un niveau bac voulant se former dans le cadre d’un BTS sans le bac. Il faut signaler néanmoins que le CNED ne propose pas l’ensemble des spécialisations en formations courtes. Vous retrouverez dans l’offre de formations des BTS du tertiaire ; des BTS du secteur industriel ; ou encore des BTS en sanitaire et social.

À noter : l’inscription est à faire sur la plateforme Parcoursup pour les lycéens.

En passant par la validation des acquis de l’expérience

La VAE concerne en particulier les salariés possédant un minimum de trois ans d’expérience, dont une année au moins en lien avec le diplôme désiré. Prenons l’exemple d’un responsable de rayons d’électroménagers peut faire valoir ses acquis d’expérience afin de valider un BTS MUC. Pour ce faire, le dispositif académique de la validation des acquis (DAVA) prend en charge les demandes de VAE. Le candidat devra rendre un dossier dans lequel il aura l’occasion de décrire de manière précise les tâches professionnelles qu’il réalise et qui sont en adéquation avec le diplôme recherché. Par la suite, un oral face à un jury est prévu, dont le but est de trancher si la VAE est totale, incomplète, ou ajournée. Dans le cas d’une validation partielle, il est possible de s’inscrire aux matières à maîtriser au sein d’un BTS.

Quelles formations en BTS sont disponibles ?

À l’instar de l’offre de BTS du CNED, les BTS accessibles sans le bac concernent surtout les secteurs du tertiaire et les places sont — comme dit plus haut — peu nombreuses. Voici quelques formations bac +2 envisageables :

Poursuite d’études et débouchés avec un BTS sans le bac : c’est possible ?

Obtenir le diplôme de BTS, c’est ne plus avoir besoin d’avoir le bac en poche, car c’est bien la dernière certification qui est essentielle lors d’une admission. Vous pourrez continuer vos études supérieures en vous inscrivant dans une licence professionnelle pour vous spécialiser davantage ou dans un Bachelor (bac +3) afin d’étudier quelques mois à l’étranger. Cette troisième année donnera encore plus d’impact à votre CV et montrera votre envie de réussir au recruteur.

Concernant les débouchés après un BTS sans le bac, ils sont identiques aux bacheliers qui obtiennent un BTS. D’ailleurs, il est possible de suivre un BTS en alternance afin de se professionnaliser davantage et d’avoir à la clé un poste en CDI au sein de l’entreprise d’accueil. Si ce n’est pas le cas, vous aurez tout de même consolidé vos acquis qui simplifieront votre entrée sur le marché du travail.

 

Découvrez d’autres solutions pour étudier dans l’enseignement supérieur grâce à Mon Salon Étudiant : gratuit et 100 % digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *