Blog
nouveautés parcoursup 2019
Parcoursup 2019 : les nouveautés à connaître avant de formuler ses voeux
4.3 (85%) 20 votes

Parcoursup 2019 : les nouveautés à connaître avant de formuler ses voeux

Critiquée l’année dernière, Parcoursup entame depuis le 20 décembre dernier sa deuxième année d’existence. Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, a détaillé les changements devant l’Ajéduc, l’Association des journalistes spécialisés dans l’éducation et la recherche. La V2 de la plateforme d’orientation entend accompagner les lycéens dans leurs poursuites d’études. Revue des quatre grandes nouveautés de Parcoursup 2019.

 

Toutes les nouveautés de Parcoursup 2019

« Une procédure raccourcie et accélérée pour que chacun trouve sa place dans l’enseignement supérieur ». C’est la volonté clairement affichée par le ministère de l’Education nationale à une semaine d’une étape décisive pour l’orientation des élèves de Terminale. Le mardi 22 janvier – et jusqu’au 14 mars inclus -, les lycéens inscrits sur le site internet commenceront à formuler leurs vœux sur leur dossier Parcoursup. D’ici là, les futurs bacheliers doivent affiner leur orientation. Pour cela, ils pourront bénéficier de nouvelles mesures d’accompagnement pour faciliter la poursuite d’études dans le supérieur.

  1. Plus de 14 000 formations
  2. Un calendrier raccourci
  3. La mise en place d’un répondeur automatique
  4. Un accompagnement renforcé pour tous

Plus de 14 000 formations

La V2 de Parcoursup propose davantage de formations. C’était l’un des grands axes d’amélioration à mettre en place. En tout, ce sont près de 14 000 cursus possibles et formulables sur la plateforme d’admission dans l’Enseignement supérieur. En plus des formations sélectives (BTS ou DUT), les lycéens peuvent plus facilement candidater dans le domaine du sport. Ce sont surtout les 350 Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) et les 150 Établissements de formation en travail social (EFTS) qui intègrent pour la première fois les nouveautés de Parcoursup 2019. Cette année, on peut aussi noter la présence de certaines écoles de commerce et de management comme l’ICD Commerce (Paris et Toulouse), l’IDRAC Business School (Lyon, Grenoble, Nice et Montpellier) et l’ISTEC Paris.

Un calendrier raccourci

L’année dernière, la phase d’admission principale de Parcoursup avait duré jusqu’au 5 septembre dernier. La procédure interminable avait causé des épisodes de stress pour les lycéens sans formation et leurs parents. Pour éviter les couacs de la rentrée 2018, le Gouvernement a décidé d’abréger le calendrier à seulement deux mois. Ainsi, « les réponses des formations interviendront dès le 15 mai 2019 », précise le ministère de l’Education nationale dans un communiqué de presse. Les inscriptions dans les formations devront se faire avant le 19 juillet, dernier délai avant le terme de la procédure. En outre, les délais de réponse et d’acceptation seront beaucoup plus courts en 2019 : cinq jours après le 15 mai (dès les premières réponses) et seulement trois jours après le 20 mai. Une procédure complémentaire sera, malgré tout, prévue en septembre pour les lycéens qui n’auraient pas obtenu de réponse.

La mise en place d’un répondeur automatique

A l’été 2018, des lycéens devaient se connecter tous les jours dans l’attente de réponses formulées par les établissements. A l’inverse, d’autres se sont plaints de ne pas avoir pu valider les réponses des formations car ils n’avaient pas pu accéder à la plateforme loin de chez eux. Pour faire face aux cas de nouveaux diplômés qui partent en vacances, la nouvelle version de Parcoursup se dotera d’un système de réponse automatique. C’est une option facultative que le lycéen pourra activer dès le 25 juin prochain. « A partir de cette date, les candidats qui ont mûri leur choix d’orientation pourront demander à la plateforme Parcoursup de répondre à leur place aux proposition qu’ils reçoivent et ainsi profiter sereinement de leur été », justifie Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale.

Un accompagnement renforcé pour tous

Aux aides déjà existantes, le Gouvernement entend développer l’accompagnement dans les lycéens. Aux conseils de classe émetteurs d’avis et de recommandations s’ajoutera un deuxième professeur principal référent et des semaines de l’orientation durant l’année scolaire. Les lycéens ne sont pas les seuls à être accompagnés. Les étudiants en reconversion bénéficieront d’une fiche de suivi afin de mettre en avant leurs parcours et leurs motivations à changer de voie. Enfin, les lycéens en situation de handicap auront à leur disposition un contact référent pour faire remonter des « besoins spécifiques » pour leur projet d’études. Cette aide n’est, en revanche, pas obligatoire.

 

Les enjeux de la nouvelle version

Cette année, le Gouvernement n’a pas le droit à la fausse note. Dans le contexte de la réforme du lycée et du baccalauréat à l’horizon 2021, les lycéens, les étudiants et les professionnels de l’orientation post bac attendent beaucoup de la seconde version et des nouveautés de Parcoursup 2019. Et, ils ne laisseront pas passer une nouvelle année pleine d’imprévus, en l’occurrence les retards et les blocages des listes d’attente constatés sur la première version. L’objectif est double pour le ministère de l’Education nationale : obtenir une formation pour chacun des candidats inscrits et augmenter la réussite des étudiants. La lisibilité du nouveau site et la transparence d’étapes raccourcies et clarifiées est déjà une première manche de gagner. Les étudiants devront, quant à eux, veiller à être attentifs et assidus pour ne rien louper de la procédure.

Les chiffres de Parcoursup à la rentrée passée, en 2018 :

  • Près de 583 274 jeunes ont accepté une proposition d’admission émanant de Parcoursup.
  • 2,4 millions de propositions ont été formulées sur la plateforme d’admission.
  • 730 000 jeunes ont reçu au moins une proposition sur 812 000 candidats inscrits.
  • En moyenne, chaque candidat a reçu 3 propositions de formations.

En dehors des nouveautés de Parcoursup 2019, la découverte des formations est disponible depuis l’ouverture de la plateforme le 20 décembre 2018. Depuis cette date, les lycéens sont invités à se renseigner sur le calendrier et le déroulé de toutes les étapes et sur l’offre des quelques 14 000 parcours disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *