Blog
quoi faire apres le bac
Que faire après le bac ?
5 (100%) 3 votes

Que faire après le bac ?

🕒 Lecture 4 minutes

Il est important de savoir quoi faire après le bac, notamment pour suivre des études supérieures. En effet, que cela soit dans l’enseignement général ou dans l’enseignement professionnel, il existe différentes possibilités pour les jeunes bacheliers.

Réaliser un cursus d’études court après le bac

Les études courtes post bac peuvent être intéressantes pour les étudiants souhaitant se professionnaliser et entrer rapidement sur le marché de l’emploi. Ainsi, les bacheliers pourront envisager un BTS (BTS design, BTS Comptabilité ou encore BTS commerce), un DUT (DUT en ressources humaines, DUT en sciences économiques et commerciales), un titre professionnel ou encore une mention complémentaire. Ces formations courtes offrent un niveau d’études BAC+2 et sont très appréciés par les recruteurs. En intégrant un lycée ou des instituts universitaires de technologie IUT, les bacheliers pourront réaliser une formation professionnelle de l’enseignement supérieur, technologique ou encore technique. Cela leur permettra de mener à bien un projet professionnel afin de bénéficier en parallèle de nombreux avantages.

Une formation professionnelle permet tout d’abord de réaliser un stage en entreprise ou encore une formation en alternance. Ainsi, les étudiants pourront découvrir le monde du travail et réaliser leurs premières missions afin d’approfondir leurs compétences professionnelles. Les titulaires d’un BTS ou encore d’un DUT, posséderont une formation complète qui sera très bien vue par les futurs employeurs. De plus, le choix en matière d’études courtes pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur est assez vastes. Il existe en effet 106 Brevets de Technicien Supérieur et 25 spécialités pour le diplôme universitaire technologie.

Choisir cette voie est assurément la garantie de décrocher sans grande difficulté un emploi dans le secteur désiré. Certaines branches d’activité manquent actuellement cruellement de main-d’oeuvre comme celui du BTP ou encore en industrie ou en informatique. Le côté professionnel est donc mis en avant dans ce type de formation et s’adresse avant tout aux étudiants cherchant à devenir rapidement autonomes en intégrant une entreprise.

Réaliser un long cursus d’études

La poursuite d’études longues est également un choix judicieux pour assurer une prometteuse carrière professionnelle. Il est toujours intéressant d’approfondir ses connaissances comme ses compétences en réalisant des études moyennes ou longues.

La première à voie en matière de longues études est celle des universités. Ces établissements publics accueillent les bacheliers soit sur sélection, soit sur inscription de dossier. Les formations proposées sont des plus variées puisqu’elles peuvent être généralistes ou encore professionnelles et technologiques. Il est important de savoir également que l’on retrouve plus souvent des titulaires de bac général qu’un ceux titulaires d’un bac professionnel ou technologique. Néanmoins, tous les bacheliers peuvent envisager un cursus d’études en université.

Cette formation longue se divise en trois étapes bien distinctes :

  • Le parcours en licence professionnelle ou en licence générale
  • Le master professionnel ou de recherche
  • Le doctorat qui prépare à un travail de recherche

Une seule année de licence est nécessaire pour pouvoir intégrer par la suite un master ou même une école d’ingénieurs ou une école de commerce (en fonction des choix d’études).

Il est aussi possible d’intégrer des classes préparatoires aux grandes écoles afin de pouvoir les intégrer dans les meilleures conditions. Ces écoles spécialisées de l’enseignement supérieur peuvent être publiques ou privées et recrutent sur sélection. Si vous optez pour cette voie, vous réaliserez un parcours d’études offrant au minimum un niveau BAC+5.

Choisir la voie professionnelle après le bac

Les bacheliers peuvent donc opter pour la voie professionnelle qui leur offriront un niveau BAC+3. Pour avoir une expérience professionnelle de qualité, il est préférable de réaliser ces études en alternance. Elle offre en effet de nombreux avantages aux étudiants en combinant cours théoriques et missions à réaliser en entreprise. L’emploi du temps de l’étudiant est divisé en jours passé à l’école et en jours effectués sur le terrain. De plus, les étudiants sont rémunérés et peuvent ainsi plus facilement payer leurs frais d’études. Cette voie est assurément royale pour ceux qui désirent facilement intégrer le marché du travail après l’obtention de leur diplôme de l’enseignement supérieur. Il faut savoir que plus de 60% des étudiants en alternance sont employés par l’entreprise qui les a recrutés pour leur formation.

Faire le choix de la vie active

Certains bacheliers ne désirent pas faire des études, qu’elles soient longues ou courtes, après leur bac. Ils préfèrent en effet essayer de s’insérer directement dans la vie active afin d’y apprendre un métier et de devenir plus autonome. Bien évidemment, les titulaires d’un bac pro professionnel ou d’un bac technologiques ont plus de chance de trouver rapidement un emploi. Ils possèdent des compétences professionnelles absentes des enseignements en bac général.

De nombreux baccalauréats professionnels existent dans des secteurs d’activité qui recrutent. Il est possible de citer :

  • La métallurgie
  • Le commerce
  • La restauration
  • Le transport et la logistique
  • La cuisine
  • L’industrie
  • La chimie
  • L’informatique
  • La comptabilité
  • La fonction publique
  • L’informatique
  • Les ressources humaines
  • L’énergie
  • La gestion administrative

Pour les plus ambitieux et investis, l’armée recrute également chaque année de nombreux bacheliers, titulaires notamment d’un bac professionnel. L’armée finance aussi des formations complémentaires aux jeunes recrues pour qu’elles puissent rapidement évoluer dans leur carrière professionnelle.

Pour les détenteurs d’un bac général, la recherche d’un emploi s’avère un peu plus compliquée. Cependant, il existe des solutions qu’il est important de connaître pour accéder au monde du travail en réunissant les meilleures chances d’y parvenir.

  • Décrocher un emploi en contrat PACTE. C’est le parcours obligatoire pour accéder aux aux carrières de la fonction publique territoriale, de l’Etat ou encore hospitalière. Il concerne les jeunes entre 16 et 25 ans
  • Présenter différents concours de la catégorie C de la fonction publique (qui sont ouvert au minimum aux titulaires d’un brevet ou encore d’un CAP. Avec un bac, les chances de les réussir sont encore plus importantes)
  • Ne pas hésiter à déposer sa candidature dans les secteurs qui manquent cruellement de main-d’oeuvre comme celui de la petite enfance, des personnes âgées ou encore de la santé, des finances, de la restauration, du commerce de la banque ou de la finance

Néanmoins, si les élèves décident de choisir la voie générale pour leur bac, ils s’engagent bien souvent à réaliser des études courtes ou longues. Il est effectivement plus facile de trouver des offres d’emploi intéressantes en étant assez diplômé.

Bien faire son choix avant d’obtenir son bac

Bien souvent, les jeunes élèves ne savent absolument pas ce qu’ils désirent faire plus tard. Or, il s’avère que d’avoir une certaine idée de carrière professionnelle peut être très utile afin de choisir son bac. Le baccalauréat, qu’il soit général ou professionnel, est un tremplin pour une poursuite d’étude ou l’intégration du marché de l’emploi. Plus l’idée est claire et précise, plus les jeunes diplômés auront la chance d’exercer un métier qui leur plaît et dans lequel ils pourront totalement s’épanouir. Il est néanmoins possible d’envisager des changements d’études ou une reconversion professionnelle, mais cela demande du temps et de l’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *